COMMENT FAIRE DESCENDRE LE % DE STRESS?

 

Bonjour,

 

Voici un petit exercice à faire afin de vous aider à dédramatiser les situations.  Répondez à la question suivante :
Écrivez les situations avec lesquelles vous vous stressez présentement ou avec lesquelles vous vous en faites et notez pour chaque événement le pourcentage de stress que vous ressentez variant entre 1 à 100%.

 

Ensuite, écrivez le pire événement qui pourrait vous arriver.  Souvent les gens écrivent : la perte d’un enfant ou du conjoint, vieillir seul ou devenir paralysé. Pour ma part, je crois que si je devenais paralysée, ne pouvant plus parler, ni voir, ni entendre et si je dépendais entièrement des autres pour mon bien-être physique, ce serait probablement le pire événement qui pourrait m’arriver.  Je ressentirais environ 100 % de stress.

 

Maintenant, pensez à ces événements avec lesquels vous vous en faites présentement et qui, selon vous, sont très élevés en pourcentage de stress et comparez-les avec le pire événement qui pourrait vous arriver. 

 

Comment vous sentez-vous ?  Vous riez…

 

Est-ce que votre degré de stress a baissé?  Sûrement.  Maintenant que votre degré de stress a baissé, vous êtes plus calme, plus disposé à régler ces situations, car vos pensées sont moins exagérées et moins dramatiques.

 

Il m’est arrivé l’an passé de perdre mon sac à main.  Je m’en suis aperçue en revenant d’une conférence.  Je l’ai dis à mon mari et il s’est effrayé.  Je me suis souvenue de la question la plus importante à se poser lorsqu’une situation plus difficile arrive, alors je lui ai demandé : « qu’est-ce qui  peut arriver de pire dans cette situation? »  Il m’a répondu : « une personne peut se servir de ta carte de crédit. »  Je le savais, alors nous sommes allés tout de suite au poste de police et le policier a appelé pour nous et il nous a répondu que la carte n’avait pas été utilisée.  Donc le pire qui pouvait arriver était passé car nous avions réglé la situation rapidement. 

 

Par la suite, je me suis demandée : « qu’est-ce que je perds dans cette situation?  Environ $300.00 (portefeuille, sac à main, maquillage, toutes les cartes, etc.)  Est-ce grave? Non.  Le plus ennuyeux est d’appeler pour recevoir de nouvelles cartes.  Est-ce effrayant? Non. »  Alors, j’ai appelé rapidement pour recevoir à nouveau toutes mes cartes.  En me parlant ainsi, j’ai pu dormir tranquille.  

 

Lorsqu’arrive un événement difficile, répondre à cette question peut nous rassurer rapidement. 

   Que pourrait-il arriver de pire dans cette situation ?

 

Lorsque notre pourcentage de stress est baissé, nous pouvons réagir adéquatement et poser des gestes beaucoup plus pertinents, que ce soit au travail ou à la maison.  Notre énergie est alors préservée, ce qui peut nous permettre de bien performer.

 

À la prochaine                                              autres bulletins

 

Conception : Montréal Design
© 2009  Tous droits Réservés : Diane Charbonneau
info@dianecharbonneau.com